Elèves pénalisés

06/11/2013
Elèves pénalisés

Togo Presse annonce mercredi un renforcement de la coopération entre le Togo et le Congo après une visite de 72h du président Faure Gnassingbé dans ce pays. L’information est également à la une des Dépêches de Brazzaville, le quotidien officiel congolais.

En politique, Fraternité évoque une fusion entre UNIR (majorité présidentielle) et l’UFC (opposition). Selon ce journal, qui s’appuie sur des informations données par des exclus de l’UFC, le projet est en gestation depuis 2012. 

La grève dans l’enseignement continue d’alimenter le débat.‘Le bras de fer entre l’USET et le gouvernement pénalise les élèves, à qui profite les perturbations de l’année scolaire’, se demande Le Messager. Dans cette affaire, souligne l’hebdo, on a toujours l’habitude d’accuser les autorités togolaises de ne pas jouer franc jeu. Mais cette fois-ci, les choses semblent claires : l’USET refuse de mettre de l'eau dans son vin.

Selon Liberté, la crise est imputable à l’incompétence du ministre de l’Enseignement. Le gouvernement est dans une équation difficile, constate Fraternité. ‘Reste à savoir si pour rouvrir les écoles, le gouvernement va revoir à la hausse son offre. Et là encore si les enseignants l’accepteront comme telle ».

‘Les enseignants grévistes sont passés de la responsabilité à l’irresponsabilité’, écrit Forum de la Semaine. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.