En rire ou en pleurer

12/10/2011
En rire ou en pleurer

«La Cour de justice de la Cédéao a dit le droit. A sa manière. C’est son droit et aussi son devoir. On peut en rire ou en pleurer selon qu’on a perdu ou non une écharpe de députés dans cette affaire. Mais en riant ou en pleurant il faut  simplement prendre garde à ce que les éclats de rire ou les sanglots ne fassent  dire à la Cédéao, ce qu’elle n’a pas dit », écrit mercredi l’éditorialiste du Libéral qui souligne qu’à aucun moment la juridiction régionale n’a demandé le retour des députés exclus à l’Assemblée. Et l’hebdo de conclure « Si telle avait été sa volonté, l’a Cour l’aurait dit ».

Informations complémentaires

Le Libéral N°41.pdf 2,02 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.