Ethique et déontologie

22/02/2013
Ethique et déontologie

Tout le brouhaha observé depuis quelques jours atour du vote de la loi renforçant les pouvoirs de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication(HAAC) n’a pas lieu d’être. C’est, en substance, ce qu’à déclaré vendredi Kokou Biossey Tozoun (photo), le président de l’institution de régulation.

«Le texte a juste été revu et remis en conformité avec les articles 26 et 130 de la constitution togolaise portant création de la HAAC. Aujourd’hui,  la Haute Autorité est non seulement une institution garante  de  la liberté de la presse, mais elle veille au respect de la déontologie et de l'éthique de l'information et de la communication », a-t-il déclaré.

M. Tozoun a rappelé que la HAAC était dépourvue, jusqu’à présent, de moyens pour faire face aux dérapages sans cesse croissants des médias. Désormais dotée de prérogatives disciplinaires, elle pourra procéder à l’assainissement du secteur en mettant les professionnels devant leurs responsabilités.

Au Togo, les médias privés (journaux, radios, TV) sont très nombreux. Certains, pour des motivations politiques ou financières, piétinent allégrement les règles déontologiques se livrant à la diffusion de fausses informations ou mettant en cause des personnalités publiques ou privées dans le cadre de campagnes de diffamation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Saison des transferts : Amevor quitte les Pays-Bas

Sport

Le défenseur togolais Mawouna Kodjo Amevor vient de signer pour deux ans avec le club anglais de Notts County. 

NBRC : rencontre entre experts togolais et européens

Coopération

Le Togo entend lutter contre les risques liés aux agents et matériaux nucléaires, radiologiques, biologiques, et chimiques.

Ayassor à Bissau pour une réunion périodique

Uemoa

Le ministre de l'Economie, des Finances, Adji Otèth Ayassor, assiste depuis jeudi à la réunion des ministres des Finances des pays membres de l’UEMOA. 

Wacem : l’enquête a débuté

Faits divers

L’explosion accidentelle survenue mardi dans une cimenterie de la société Wacem à Tabligbo (70km de Lomé) a fait 5 morts.