Eviter un fiasco

02/10/2015
Eviter un fiasco

Election prévue le 24 octobre prochain

48h après l’intervention du chef de l’Etat à la tribune des Nations Unies, les journaux parus vendredi dissèquent encore chaque phrase du texte. Pour L’Union, ‘Faure Gnassingbé envisage de penser autrement le développement’.

Liberté a consulté le rapport 2015 du Forum économique mondial sur la compétitivité. Il n’y voit aucune trace du Togo.

L’Alternative souligne que le putsch raté au Burkina Faso a fait des dégâts collatéraux au Togo car Faure Gnassingbé perd son principal consultant, Djibril Bassolé.

Liberté invite Jean-Pierre Fabre et le Cap 2015 à reprendre le combat politique six mois après l’élection présidentielle. ‘Cette lutte devra être l’affaire, non du fourre-tout de l’opposition, mais du CAP 2015 qui est assez représentatif et plus porteur de l’aspiration des populations. Officieusement, son candidat est le vrai vainqueur de l’élection présidentielle du 25 avril dernier, une victoire malheureusement détournée par Taffa Tabiou et AboudouAssouma  au profit de Faure Gnassingbé ‘, écrit ce quotidien d’opposition.

L’Alternative espère que la Fédération togolaise de football (FTF) sera en mesure d’éviter le fiasco. Un congrès extraordinaire doit avoir lieu le 24 octobre pour élire un président et adopter de nouveaux statuts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.