Evoluer du combat à l’information

27/08/2010
Evoluer du combat à l’information

Dix journaux privés sont à ce jour assignés devant les tribunaux pour diffusion de fausses nouvelles, diffamations et atteinte à l’honneur.
Les organisations de presse ne cachent pas leur inquiétude et invitent les professionnels à faire preuve de retenue afin d’éviter les dérapages constatés depuis quelques mois.
Pour le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP), Jacques Djakouti (photo), le climat socio-politique actuel est à l’origine de ces problèmes.
Selon lui, la responsabilité serait partagée entre des journaux engagés, et non d’information, et les acteurs politiques.
M. Djakouti a annoncé la tenue prochaine d’assises nationales de la presse togolaise pour mettre un peu d’ordre dans la corporation.
Même tonalité à l’Observatoire togolais des médias (OTM) qui a publié jeudi public un communiqué pour condamner les dérapages de certains journaux privés.
Le président de l’OTM, Kasseré Pierre Sabi a invité les professionnels des médias « au sens aigu des responsabilités ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.