Fabre à la tête d’un nouveau parti ?

17/09/2010
Fabre à la tête d’un nouveau parti ?

Jean-Pierre Fabre, le leader du Frac, récemment exclu de l’UFC, va-t-il créer son parti politique ? C’est ce que croit savoir Le Nouvel Echo qui dans son édition de vendredi titre : « Bientôt un nouveau parti politique au Togo".

Selon le journal, le président du Burkina, Blaise Compaoré, aurait convaincu M. Fabre de lancer sa propre formation politique.

« Il ne peut en être autrement si Fabre veut continuer par exister sur la scène politique », écrit Le Nouvel Echo qui affirme que tout serait déjà prêt pour l’annonce officielle.
« Est-ce une chance ou un obstacle à l’alternance dans notre pays » s’interroge toutefois le journal.

« Faure Gnassingbé alloue la bagatelle somme de 113 millions pour apurer une partie des arriérés de salaires des agents de l’hôtel de la paix », indique L’Eveil de la Nation qui rappelle que les employés de cet établissement fermé depuis de longues années n’ont jamais reçu leurs indemnités.

Autre geste du chef de l’Etat, rapporté cette fois par Togo Presse, les 30 millions accordés à la maternité de Tsévié

Liberté évoque l’enlèvement de sept employés étrangers au Niger, dont un Togolais.
Le journal publie des extraits du communiqué du gouvernement qui affirme être en contact directe avec le gouvernement nigérien pour « explorer les moyens d’accélérer les recherches pour retrouver notre compatriote ».

Pour Le messager, Gabriel Améyi n’est pas l’homme de la situation à la tête de la Fédération togolaise de football (FTF).
« Le football est aujourd’hui devenu un sujet d’angoisse pour les togolais alors qu’il a constitué la première source de réconciliation et mobilisation de masse dans notre pays. Cette angoisse est générée et entretenue par Gabriel Ameyi qui s’est inscrit dans une logique infernale de nuisance de tous les bureaux qui se sont successivement installés à la tête de la FTF », estime ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.