Fabre au rapport

26/05/2011
Fabre au rapport

Flambeau des Démocrates, paru jeudi, indique que l'Union interparlementaire (UIP) a désavoué Abass Bonfoh, le président de l’Assemblée nationale du Togo et celui de la Cour constitutionnelle à propos des 9 députés proches de l'ANC exclus il y a six mois. "Les lettres de démission en question ne peuvent pas être considérées comme légalement valables et par conséquent, il ne s'agit, en l'espèce d'une démission volontaire mais de la révocation d'un mandat parlementaire", indique le rapport de l’UIP, publié par ce journal.
Le Changement conclut à un retour probable de Jean Pierre Fabre et ses amis à l'Assemblée.
« Cinglant désaveu pour Abass Bonfoh et la cour constitutionnelle, l'union interparlementaire demande que les neuf députés de l'ANC soient rétablis dans leurs droits", écrit Liberté qui indique que c'est un début de soulagement pour les parlementaires exclus.
Forum de la semaine revient sur les revendications des étudiants de l'Université de Lomé. "Une manifestation pacifique dénonçant les carences du système LMD a été réprimée mercredi à coups de gaz lacrymogènes", indique le quotidien qui précise que "5 étudiants ont été arrêtés puis libérés en fin d'après midi".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.