Fabre cherche une bouée de sauvetage

21/09/2016
Fabre cherche une bouée de sauvetage

L'UA n'a pas demandé son avis au chef de l'ANC

Les journaux commentent largement mercredi ce qui constitue un non-événement : la décision de Jean-Pierre Fabre de boycotter le prochain sommet de Lomé.

C’est une faute politique du leader de l’opposition, estime La Dépêche. Focus Infos va plus loin en accusant le patron de l’ANC de vouloir saboter l’événement.

Dounia Le Monde est tout sauf convaincu par les arguments de Fabre.

Quoi qu’il en soit, l’absence de ce responsable politique n’aura strictement aucune conséquence sur le sommet et sur les décisions prises par les chefs d’Etat attendus le 15 octobre à Lomé.

La situation en RDC s’est un peu calmée. Il n’empêche que le climat demeure très tendu. L’opposition parle d’une centaine de morts.

Le Libéral et Tingo Tingo constatent l’impuissance d’Edem Kodjo, le médiateur togolais nommé par l’Union africaine.

A l’occasion du 170e anniversaire de la société Vlisco, Focus Infos publie un dossier consacré à l’histoire du pagne et souligne l’extraordinaire créativité des jeunes stylistes africains.

Le sélectionneur des Eperviers a publié la liste des joueurs retenus pour le match amical contre l’Ouganda le 4 octobre. L’info est à lire dans Dounia Le Monde.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.