Faure Gnassingbé procède d'un pas sage et mesuré

07/07/2008
Faure Gnassingbé procède d'un pas sage et mesuré

Dans un article publié dans la « Revue pour l'intelligence du monde », Charles Debbasch, ancien doyen de la Faculté d'Aix-Marseille (sud de la France) et actuel ministre conseiller à la présidence du Togo, évoque le pays dans lequel il est arrivé au début des années quatre vingt dix. Pas celui des années glorieuses pendant lesquelles le Togo était comparé à la Suisse ou à Monaco, mais celui de la « grande crise de légitimité, au bord de l'implosion au banc de la communauté internationale ».

Charles Debbasch retrace 15 années douloureuses avec enfin le bout du tunnel qui coïncide avec l'élection de Faure Gnassingbé et la mise en Œuvre des réformes qui vont conduire à la fin des sanctions et à la reprise de la coopération internationale.Voici l'article publiée par la revue

Je n'ai pas connu le Togo paisible des années quatre-vingt. Suisse de l'Afrique, destination préférée des touristes occidentaux. J'ai fréquenté le Togo des années quatre -vingt- dix enfoncé dans les miasmes d'une grande crise de légitimité, au bord de l'implosion au banc de la communauté internationale.

Je savais que s'y aventurer était risqué et qu'il y avait plus de coups à recevoir que de satisfecit à glaner. Mais, je savais aussi que je ne pouvais refuser de mettre la science apaisante du droit au service d'un peuple qui souffrait.

Alors que se heurtent la deux légitimités celle du Premier ministre Koffigoh investi par la Conférence Nationale et celle du Président Gnassingbé Eyadema élu par le peuple, je réussirai par un arbitrage à faire cohabiter les deux protagonistes de la crise. Ce succès m'enracinera au Togo et je n'arrêterai plus de me dépenser au service de cet Etat malade pour hâter sa guérison.

Le Togo a été mis au banc de la communauté internationale pour déficit démocratique. La suspension de la coopération le fragilise sévèrement. Il y a quelque injustice dans cet ostracisme. Nombre d'Etats africains sont dans une situation pire que celle du Togo. Mais seul le Togo est visé par Bruxelles. Il faut dès lors construire patiemment les outils de l'Etat de droit et mettre en place les instruments du pluralisme politique.

En 2004, le Togo prend à l'égard de l'UE  22 Engagements, Le pays se fixe comme objectifs la modernisation de son cadre politique par un renforcement des droits de l'homme et s'engage à organiser des élections législatives libres et transparentes.

Cette marche résolue vers la démocratie- un instant interrompue à la suite de la mort du Président Eyadema- reprend vite grâce à l'obstination du nouveau Président, Faure Gnassingbé.

En 2006, celui-ci obtient un important succès, la signature de L'Accord Politique Global  et nomme un gouvernement d'union nationale.

L'organisation d'élections législatives pluralistes permet en 2007 la reprise totale de la coopération avec l'Union européenne.

Le Président Faure Gnassingbé procède d'un pas sage et mesuré pour réinsérer le Togo dans la communauté internationale. Si 2007 a permis le déblocage politique de la coopération,  en 2008, s'amorce la reprise de la coopération avec les institutions financières internationales. La Banque mondiale et la République togolaise ont signé un important  Protocole d'Accord.

Il s'agit d'un acte de confiance dans l'aptitude du pays à mettre en Œuvre des réformes structurelles en matière de gouvernance et de transparence dans les secteurs du coton, du port, de l'énergie, des phosphates, financier, et dans la gestion des entreprises publiques, et des dépenses publiques Les réformes doivent avoir pour but de permettre un développement de la croissance. Par ailleurs un programme d'apurement de la dette engagée à l'égard des institutions financières internationales sera conduit avec l'aide de la Banque mondiale.

Le pays souffre d'une trop longue politique de sanctions. Les équipements publics sont dégradés, les finances publiques sont extrêmement fragiles. Les productions de phosphates et de coton se sont effondrées. Il y a pourtant un miracle togolais. Malgré les difficultés, les salaires ont toujours été régulièrement versés ; les écoles et les Universités ouvertes, la sécurité bien assurée, grâce à l'ardeur au travail et au sérieux de tous les Togolais.

C'est ce peuple uni malgré sa diversité, acharné au travail malgré les difficultés qui m'a attaché. Il suffit de se promener dans les petites rues de Lomé pour être frappé par la qualité du travail des Togolais. Toutes les couches de l'artisanat sont là au travail et réalisent des miracles avec des équipements vétustes. Menuisiers qui transforment de pauvres planches en meuble d'apparat, sculpteurs qui savent vous tirer d'un bloc de pierre des personnages que l'on dirait animés, tailleurs et brodeurs qui  assemblent les étoffes pour donner à la rue de Lomé son image si colorée, coiffeuses qui assemblent à longueur de journées des tresses pour parer la coquetteries des femmes.

Et tout le commerce informel, du vendeur de cette presse togolaise si variée aux restaurateurs de rue qui avec des instruments de fortune produisent des mets succulents pour quelques francs. Sans oublier tous ces zemidjans, ces taxis motos si bruyants et encombrants mais qui permettent pourtant à tout un chacun de vaquer à ses occupations. En voila un justement, le conducteur porte sur ses genoux un enfant de deux ans un autre est serré contre lui derrière surveillé par sa mère qui tente de conserver sur ses genoux un téléviseur !

Voici sur le bas coté un petit espace inoccupé, un homme courbé presque cassé en deux y cultive quelques épis de mais et  tout lopin de terre inoccupé dans la ville trouve son maraîcher. La politique de l'autosuffisance alimentaire prônée avec continuité par le président Eyadema a porté ses fruits. Le Togo est resté un pays agricole qu'illustre la richesse des marchés.

Dans ce panorama , on ne saurait oublier les intellectuels. Le Togo compte depuis des lustres les lettrés parmi les plus brillants de l'Afrique de l'Ouest. Il y a tant d'intelligences ici qu'elles n'arrêtent pas de se combattre et de s'exclure. Voila qui explique le foisonnement des journaux, l'émiettement des partis, le foisonnement des associations, la puissance des religions. sans oublier les sociétés plus ou moins secrètes de tous ordres,Le peuple togolais est mystique et il aspire à un avenir meilleur tout en souhaitant qu'il ne soit pas réservé à l'au-delà.

La nuit tombe sur le Togo. C'est un instant magique où la civilisation retrouve la nature, où s'opère la fusion entre le réel et les forces mystérieuses qui guident le monde. La nuit est irrationnelle. Elle libère les pulsions, déchaîne les passions. C'est le moment où les esprits prennent leur revanche : ils terrassent les savants. Le jour croyait enfermer la vie dans ses règles. La nuit abolit la rigidité .Le monde y redevient fluide comme l'huile des palme .Tout est à réinventer, à recréer. L'homme se replonge dans la nature. Il redevient maître de son destin.

J'ai abandonné mon costume de conseiller présidentiel ; Je suis à présent dans un club de jazz tenant le clavier accompagné par mes chers amis musiciens. Les artistes togolais sont parmi les meilleurs au monde. Ils m'ont accepté dans leur univers et nous travaillons en harmonie.

La musique rassemble.

Je souhaite, avec beaucoup d'amour pour le Togo, que la politique ne divise plus les Togolaises et les Togolais.

Charles Debbasch

« Revue pour l'intelligence du monde », Juillet/août 2008

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.