Faure : « Réussir une élection crédible »

07/02/2010
Faure : « Réussir une élection crédible »

A trois semaines de l’élection présidentielle, le président du Togo, Faure Gnassingbé, se livre dans une longue interview à l’hebdomadaire Jeune Afrique.
Politique, élection, rapports avec l’opposition, héritage familial, sportn Faure parle de tout, avec une certaine franchise.
Sur la question d’un éventuel report du scrutin, il ne l’envisage pas et assure que les délais constitutionnels seront respectés souhaitant une élection sans violence. « Le Togo sera jugé sur sa capacité à transformer l’essai des élections législatives pacifiques d’octobre 2007. À cet égard, les leçons de la dernière élection
présidentielle d’avril 2005 ont été retenues »., assure-t-il.
Evoquant l’absence de Gilchrist le 28 février prochain, le chef de l’Etat estime: « qu’il a fait ce qu’il devait faire, à savoir créer les conditions pour que M. Olympio puisse se présenter. Ce n’est pas ma faute s’il n’a pas fait sa part du chemin ». Et il se déclare convaincu que « Fo Gil » continuera à jouer un rôle dans la vie politique du pays eexprimant en même temps son respect à l’égard de Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’UFC à la présidentielle.
Concernant la décision de la Cour constitutionnelle de ne pas retenir la candidature de Kofi Yamgnane, Faure Gnassingbé est convaincu que la Cour « a agi de bonne foi et que ses arguments sont solides ».
Jeune Afrique demande à Faure s’il envisage de perdre. Réponse de l’intéressé : « Ce qui est prioritaire pour moi, c’est de réussir une élection crédible, honnête et transparente. Si je passe à la postérité pour cela, je serai satisfait. Le reste, c’est un peu la cerise sur le gâteau, la récompense de mes efforts ».
Le magazine panafricain interroge le président togolais sur ses relations avec la France. « Elles sont décomplexées, chacun défend ses intérêts », explique M. Gnassingbé.
Enfin, Faure commente la récente mesure de la CAF qui a sanctionné l’équipe de foot des Eperviers pour les deux prochaines CAN. « Nous nous battrons pour inverser cette décision inique. Je suis heureux qu’à l’occasion de son dernier sommet à Addis l’Union africaine ait pris une résolution demandant à la CAF de reconsidérer sa position ».

Jeune Afrique N° 2561 du 7 au 13 février 2010

Informations complémentaires

INTERVIEW TOGO.pdf 300,07 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.