Faux Eperviers : une vraie Folly

12/11/2010
Faux Eperviers : une vraie Folly

Liberté annonce vendredi que « Gilchrist Olympio a saisi la Cour constitutionnelle aux fins de faire remplacer les députés pro-Fabre par leurs suppléants à l’Assemblée nationale ».
Information démentie aussitôt par Djovi Gally, le porte-parole de l’UFC qui souligne que la Cour n’est pas habilitée à recevoir ce type de requête. M. Gally déplore au passage l’absence d’éthique et de morale des ex-députés UFC (lire notre article)
Politique toujours.
L’Eveil de la Nation estime que l’opposition togolaise, pour être forte et espérer prendre le pouvoir un jour, doit s’inspirer de ce qui est fait dans les pays voisins.
« Après le Bénin où toute l’opposition est dans une logique d’union contre Boni Yayi en 2011, c’est au tour de la Côte d’Ivoire de prouver aux yeux du monde qu’une union est possible même entre les ennemis lorsqu’ils partagent les mêmes vision, face à un adversaire commun », écrit Eveil de la Nation.
Au Togo, cela peut être possible à condition que les leaders politiques « enterrent leur égo ».
A cheval entre la rubrique judiciaire et le sport, Forum de la Semaine examine le dossier de l’ancien ministre des sports Antoine Folly, incarcéré dans l’affaire des faux Eperviers.
« La chambre d’accusation va se prononcer vendredi sur la demande de sa mise en liberté provisoire », indique ce quotidien.
Le journal ne comprend pas toutefois les motifs sa détention.
« Peut-on arrêter, inculper et placer en détention préventive un ancien ministre de la République sur la base d’une simple photocopie d’une lettre que ne connaissent ni le destinataire présumé, ni l’expéditeur présumé ? Toutes les démarches effectuées pour obtenir confirmation de l’authenticité de cette lettre sont restées infructueuses, alors que les documents obtenus par l’avocat de M. Folly auprès de la FIFA ont révélé que le contenu de la fameuse lettre est un tissu de mensonges montés pour noyer et accuser faussement Antoine Folly ».
Togo Presse revient sur la mission que vient d’achever au Togo le Fonds
pour le climat des investissements en Afrique (ICF).
« La mission a relevé le ferme engagement, aussi bien du gouvernement que du secteur privé, à améliorer le climat des affaires pour booster la croissance indispensable au développement du pays », indique le quotidien national.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.