Femmes mariées et prostituées

14/04/2011
Femmes mariées et prostituées

«Lomé en noir ce samedi, des soutiens en cascade pour la marche du Front sage le 16 avril" écrit Flambeau des Démocrates paru jeudi. Le journal cite plusieurs associations et partis politiques qui ont donné leur accord pour prendre part à la manifestation.
"Gestion du courant électrique au Togo, le gouvernement et la CEET asphyxient les togolais par la hausse anarchique des prix de l'électricité", note Liberté qui affirme que les factures ont connu une hausse de 40% en un mois. Le quotidien parle d’ »escroquerie ».
Le changement revient sur l’arrestation de Laurent Gbagbo. "Fin d'un triste règne, faut-il en rire ou pleurer ?" se demande l’hebdo. "Notre journal salue le travail et le courage des FRCI qui ont réussi à ouvrir la cave où étaient retranché le président sortant, sa femme, sa mère, sa famille et de hauts cadres du FPI ».
Forum de la semaine consacre un dossier à la prostitution des femmes mariées. "Bien que mariées, bon nombre de femmes se livrent à la prostitution et ce à leur risque et péril car si leurs maris les découvrent, bonjour les dégâts" écrit Forum.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,