Fin des journaux nomades

08/10/2008
Fin des journaux nomades

Les journaux privés publiés au Togo devront avoir au plus tard fin mars 2009 un siège social accueillant les locaux administratifs et la rédaction. C'est ce qu'a indiqué mardi la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), l'organe de régulation. Depuis la libéralisation de la presse au début des années quatre vingt dix, de nombreux titres –parfois éphémères- ont vu le jour.

Il s'agit souvent de journaux nomades ne disposant que d'un simple numéro de téléphone portable, d'un email et, le cas échéant, d'une boîte postale. Mais pas de rédaction structurée et de coordonnées légales ; les journalistes travaillant depuis leur domicile ou d'un cyber-café.Cette décision, indique-t-on, à la HAAC vise à professionnaliser le secteur.

Les directeurs de publication ne sont pas contre cette mesure tout en soulignant que la plupart des journaux n'ont pas une santé financière qui permette de louer des bureaux pour accueillir les journalistes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.