Fin des journaux nomades

08/10/2008
Fin des journaux nomades

Les journaux privés publiés au Togo devront avoir au plus tard fin mars 2009 un siège social accueillant les locaux administratifs et la rédaction. C'est ce qu'a indiqué mardi la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), l'organe de régulation. Depuis la libéralisation de la presse au début des années quatre vingt dix, de nombreux titres –parfois éphémères- ont vu le jour.

Il s'agit souvent de journaux nomades ne disposant que d'un simple numéro de téléphone portable, d'un email et, le cas échéant, d'une boîte postale. Mais pas de rédaction structurée et de coordonnées légales ; les journalistes travaillant depuis leur domicile ou d'un cyber-café.Cette décision, indique-t-on, à la HAAC vise à professionnaliser le secteur.

Les directeurs de publication ne sont pas contre cette mesure tout en soulignant que la plupart des journaux n'ont pas une santé financière qui permette de louer des bureaux pour accueillir les journalistes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.