Fin des journaux nomades

08/10/2008
Fin des journaux nomades

Les journaux privés publiés au Togo devront avoir au plus tard fin mars 2009 un siège social accueillant les locaux administratifs et la rédaction. C'est ce qu'a indiqué mardi la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), l'organe de régulation. Depuis la libéralisation de la presse au début des années quatre vingt dix, de nombreux titres –parfois éphémères- ont vu le jour.

Il s'agit souvent de journaux nomades ne disposant que d'un simple numéro de téléphone portable, d'un email et, le cas échéant, d'une boîte postale. Mais pas de rédaction structurée et de coordonnées légales ; les journalistes travaillant depuis leur domicile ou d'un cyber-café.Cette décision, indique-t-on, à la HAAC vise à professionnaliser le secteur.

Les directeurs de publication ne sont pas contre cette mesure tout en soulignant que la plupart des journaux n'ont pas une santé financière qui permette de louer des bureaux pour accueillir les journalistes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.