Foot et Hadj à la Une

02/08/2010
Foot et Hadj à la Une

Pour Le Correcteur paru lundi, la messe est dite. Le Comité intérimaire de la Fédération togolaise de football a « lamentablement échoué depuis sa mise en place par la FIFA ».

« Il n’y a aucune volonté d’organiser les championnats D1 et D2, rien que du clientélisme au sein de ce Comité qui n’attend finalement que les 250.000 dollars de gratification offerts par la FIFA après la Coupe du monde pour assouvir sa cupidité et son affairisme», écrit le journal qui recommande l’organisation très rapide d’un congrès électif « en vue de sortir le football togolais de l’ornière ».

Le Correcteur revient également sur l’affaire Redemare invitant le gouvernement à procéder à un audit complet de la structure de placement pour prouver qu’elle est en faillite avant de procéder à sa fermeture.

« Trois semaines après la fermeture du GIE, aucune suite n’a été donnée aux adhérents, qui sont pour la plupart des pauvres à la recherche du pain quotidien ; pire, le gouvernement rejette toute négociation et décide de maintenir le PDG en prison, empêchant ainsi que des discussions franches, transparentes et sincères puissent être engagées afin de situer les adhérents», peut-on lire dans le journal.

Sur le même sujet, Forum de la semaine titre : « Rebondissement dans l’affaire Redémare, le directeur général renonce à la prestation du produit Hadj ».

Ce quotidien pense que l’une des raisons qui ont poussé les autorités à fermer Redémare est la commercialisation par cette structure de voyages à La Mecque à des prix inférieurs à ceux pratiqués par les agences agréées par le Comité du Hadj (890.000 contre 1.200.000 Fcfa).

Selon Forum, les dirigeants de Redemare ont invité leurs clients à acheter leur voyage et séjour auprès des organismes agréés en attendant que les discussions avec les autorités aboutissent et permettent le remboursement de leur achat initial.
Liberté publie d’ailleurs le communiqué de presse du GIE invitant les pèlerins à s’inscrire auprès des agences agréées par le Comité du Hadj.

Sur le plan politique, Golfe Info écrit : « Face aux maux qui minent la société nationale, opposants togolais où êtes-vous ? ».
Le tri hebdomadaire dresse la liste de faits qui devraient amener les leaders politiques à réagir pour demander aux gouvernants de s’expliquer.
« De la hausse des prix des produits pétroliers, au coup de gueule de la ministre des Enseignements primaire et secondaire, relatif aux chantiers de construction des bâtiments scolaires, en passant par le dossier Redémare… le togolais s’interroge sur le silence presque complice de l’opposition togolaise », commente Golfe Info qui souligne qu’excepté quelques communiqués laconiques expédiés dans les rédactions, les partis de l’opposition sont restés muets comme une carpe.
« (…) mêmes les 31 députés des groupes UFC et CAR ont du mal à user de leurs prérogatives constitutionnelles », conclut le journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.