Francis Ekon « On ne peut pas remplacer Edem Kodjo »

08/12/2011
Francis Ekon « On ne peut pas remplacer Edem Kodjo »

Chronique de la Semaine, publié jeudi, propose une longue interview de Francis Ekon, le nouveau président de la Convergence patriotique panafricaine (CPP). « On peut succéder à Edem Kodjo, mais on ne peut pas le remplacer », souligne M. Ekon qui souhaite que la formation qu’il dirige poursuive le dialogue avec les autorités et l’ensemble des partis politiques.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°174.pdf 5,01 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.