Francis Ekon « On ne peut pas remplacer Edem Kodjo »

08/12/2011
Francis Ekon « On ne peut pas remplacer Edem Kodjo »

Chronique de la Semaine, publié jeudi, propose une longue interview de Francis Ekon, le nouveau président de la Convergence patriotique panafricaine (CPP). « On peut succéder à Edem Kodjo, mais on ne peut pas le remplacer », souligne M. Ekon qui souhaite que la formation qu’il dirige poursuive le dialogue avec les autorités et l’ensemble des partis politiques.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°174.pdf 5,01 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Billetterie nouvelle génération

Tech & Web

Le Togolais Micheal Brice vient de lancer une application de billetterie sur 7 pays d’Afrique (Bénin, Côte d'ivoire, Gabon,  Burkina-Faso, Sénégal, Cameroun et Togo).

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.