Gare aux néologismes

12/12/2014
Gare aux néologismes

Candidatez-vous ?

Les journaux favorables à l’opposition en rajoutent vendredi sur la manifestation organisée par le Cap 2015 et les ‘ODDH’, un ensemble de groupuscules qui prétendent défendre les droits de l’homme mais qui sont, en réalité, des satellites de certains partis hostiles au pouvoir.

‘La rue va gronder à Sokodé, Atakpamé, Tsévié, Aného et Lomé’, titre L’Alternative. Quant à son confrère Liberté, il écrit que ‘La marche de ce 12 décembre pourrait bien être la dernière pour réclamer la mise en œuvre des réformes. L’autre combat après le vote de la proposition de loi sera peut-être de convaincre Faure Gnassingbé de ne pas candidater* pour la présidentielle de 2015.’

Alors que les opposants défilent, l’ambiance est exécrable au Cap 2015 de Jean-Pierre Fabre après la mise au pilori de Gerry Taama, Abass Kaboua et Bassabi Kagbara pourtant proches du leader de l’ANC, estime Temps Nouveaux. Le même journal dénonce la politisation extrême de la STT qui sous couvert de lutte syndicale affiche son soutien aux opposants radicaux.

Pendant que les uns défilent, les autres travaillent. Togo Presse signale que le Premier ministre a mis en place un comité de suivi du processus électoral ‘pour aller à la présidentielle, dans un climat d’apaisement total et de respect mutuel ‘.

La baisse du prix des produits pétroliers est l’objet d’une énième polémique. Le Canard Indépendant, L’Alternative et Liberté trouvent la baisse trop modeste. Peu connaisseurs des réalités économiques, on rappellera à ces journaux que certains paramètres rentrent en jeu pour le calcul des prix à la pompe. D’abord les cours mondiaux, ensuite l’évolution des taux de change entre le dollar et le CFA ; enfin l’achat des stocks qui ne s’effectue pas au jour le jour, mais trimestriellement. Par ailleurs, l’essence est toujours subventionnée au Togo. La facture en 2014, s’élève à 12 milliards de Fcfa de manque à gagner pour le Trésor public.

Une association des amis du fisc vient d’être créée par des étudiants de l’université de Lomé. Plutôt original car les services des impôts inspirent rarement la sympathie. Cette information est à lire dans Togo Réveil.

Temps Nouveaux annonce la ‘libération sous contrôle judiciaire’ de Gabriel Améyi, le président de la Fédération togolaise de football. En réalité, M. Améyi est ressorti libre de son interrogatoire et aucune charge ne pèse contre lui.

* L’emploi du verbe candidater est jugé fautif par l’Académie française

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.