Géopolitique de l'opposition

18/09/2017
Géopolitique de l'opposition

la une de Jeune Afrique lundi

Jean-Pierre Fabre doublé sur sa gauche. Jeune Afrique publié lundi évoque la crise politique au Togo en soulignant l’apparition d’un nouvel acteur, Tikpi Salifou Atchadam du PNP.

Ce juriste originaire de Sokodé a fait éclater la géopolitique d’un pays traditionnellement régi par des considérations d’ordre géographique et ethnique, explique l’hebdo. 

A Lomé, l’ANC est dirigé par des sudistes Ewes, le parti au pouvoir compte de nombreux sympathisants nordistes et la formation de Tikpi Salifou Atchadam est soutenue par les Tems.

Le chef de l’ANC, Jean-Pierre Fabre, conserve pour le moment son rôle de chef de l’opposition, mais le PNP ne cache pas ses ambitions. 

Jeune Afrique N°2958

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.