Groupe parlementaire et parti extraparlementaire

15/11/2010
Groupe parlementaire et parti extraparlementaire

De nombreux journaux parus lundi font leur Une sur le début des opérations de remboursement des adhérents de Redémarre.
« Affaire Redémare, le gouvernement annonce le début de remboursement des adhérents pour ce matin », titre l’Indépendant Expres. Quant au Courrier de la République il revient sur les chiffres publiés en septembre par la commission chargée de gérer l’affaire.
« Les adhérents ont versé au total 18.658.603.338, dont environ 2 milliards de frais d’adhésion, approximativement 10.976.037.583 ont été déjà distribués d’où une différence potentielle de 7.682.565.755 fcfa », indique le journal qui précise que les ressources disponibles sur les comptes de Redémare, y compris les cartes de recharge, sont évaluées à 4.848.055.174.
Liberté s’intéresse au cas du directeur général de Redamarre.
« La chambre d’accusation ordonne la libération de Sama Essohamlon, le procureur de la République s’y oppose… », indique ce quotidien.
Sur le même thème, Forum de la semaine écrit. « Le DG Sama de Redémare mis en liberté par la justice, mais maintenu en prison par les autorités politiques ».
Le journal affirme que le ministre de la Justice, Kokou Tozoun, défie l’autorité de la justice en décidant du remboursement des adhérents dès lundi alors que la chambre d’accusation, a dans son délibéré, demandé que le remboursement s’effectue sous la supervision du juge d’instruction et uniquement aux adhérents qui en feront la demande.
Le quotidien interpelle Faure Gnassingbé. « Le chef de l’Etat a promis au peuple togolais lors de l’élection qu’il veillera à la construction d’un Etat de droit, c’est à lui de réagir sur ce dossier s’il tient à ses promesses de campagne ».
Concernant la constitution d’un nouveau groupe ANC à l’Assemblée, Liberté annonce que les responsables de ce parti envisagent d’organiser une manifestation « pour protester contre les dérives d’Abass Bonfoh (le président du Parlement, ndlr) ».
Le quotidien publie les extraits des correspondances échangées entre M. Bonfoh et Jean Pierre Fabre à propos de la création du groupe parlementaire.
« Conformément aux dispositions du règlement intérieur, ensemble avec les dispositions de l’article 26, un parti politique extra parlementaire ne peut disposer d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale », écrit Abass Bonfoh.
Enfin Togo Presse revient sur les opérations « administration rapide » organisées par le gouvernement soulignant que vendredi dernier, 2000 certificats de nationalité et 500 jugements supplétifs ont été délivrés en un temps record.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.