Haro sur l’entraîneur des Eperviers

18/11/2010
Haro sur l’entraîneur des Eperviers

« L’ANC lance l’assaut sur l’Assemblée nationale », titre jeudi Le Regard pour évoquer le bras de fer qui oppose les députés ralliés à l’ANC à la direction de l’UFC.
« Jean Pierre Fabre et ses collaborateurs ont dénoncé mercredi le fait qu’ Abass Bonfoh considère l’ANC comme un parti extraparlementaire et donc mal placé pour constituer un groupe parlementaire », écrit le journal qui ajoute que « l’ANC a sonné la mobilisation de ses sympathisant en vue de prendre d’assaut le siège du parlement pour obliger Abbas Bonfoh à mettre un terme au coup de force parlementaire qu’il a entrepris avec la complicité de Gilchrist Olympio ».
Le Regard, imprimé dans la nuit, n’a pas pu parler de l’agression dont a été victime Abbas Bonfoh dans la matinée de la part d’un député tendance ANC.
Pour Liberté, proche de Jean-Pierre Fabre, les manœuvres d’Abass Bonfoh visent à empêcher les députés pro Fabre de siéger dans « le but inavoué de librement s’associer aux députés Ago en vue de procéder unilatéralement à la révision de la Constitution pour imposer au peuple togolais, leur trouvaille, à savoir le régime présidentielle tempéré ».
Même tonalité à Actu Express : « Régime présidentiel tempéré, des manœuvres pour faire avaler la couleuvre ».
A propos de la création d’un éventuel groupe parlementaire ANC à l’Assemblée, le journal estime qu’« Abass Bonfoh n’a pas de choix ».
« Autant il est clairement dit dans la loi que c’est au cours de la session de droit que le bureau de l’Assemblée nationale et les groupes parlementaires se constituent, autant le règlement intérieur est muet sur la constitution des groupes parlementaires », indique Actu Express.
Pour le Changement, la messe est dite, « L’UFC a rejoint « armes et bagages le RPT ».
Paradoxalement, alors que le climat politique semble se tendre, Forum de la Semaine se dit convaincu qu’un dialogue entre l’ANC/FRAC et le pouvoir est imminent.
« Après les marches et les veillées de prières stériles, les contestataires de la réélection de Faure s’essayent à la pression pour un dialogue », écrit le quotidien.
« Auraient-ils finalement compris que la seule alternative est celle du dialogue et non l’aventure de la rue ? », conclut le journal qui revient également sur le match nul de mercredi entre le Togo et le Tchad.
Forum n’est pas tendre à l’égard de l’entraîneur des Eperviers.
« A tout prendre, ce nul est celui de trop et risque de ne pas être sans conséquence sur l’aventure du staff technique du Togo dans sa composition actuelle à la tête des Eperviers ».
Critiques similaires du Regard qui rappelle que Thierry Froger (photo) a été « hué mercredi au stade de Kégué par le public sportif ».
Enfin, Le Changement affirme qu’un ancien président de la FTF a « réquisitionné des marabouts pour empêcher les Eperviers de marquer des buts afin de régler des comptes à Gabriel Améyi ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.