Haro sur le commerce informel

01/10/2013
Haro sur le commerce informel

Le phénomène n’est pas nouveau. Le commerce informel a un impact négatif sur le commerce traditionnel, mais il fait vivre de nombreux Togolais qui n’ont pas d’autres moyens de subsistance. L’Union, paru mardi, souligne que les vendeurs de rue concurrencent dangereusement les magasins légalement installés.

C’est après la dévaluation du CFA en1994 que sont apparus les petits métiers, notamment la vente ambulante, écrit le journal. En fait, le commerce informel est bien antérieur. 

Informations complémentaires

L\'Union N°643.pdf 2,70 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.