Haro sur le commerce informel

01/10/2013
Haro sur le commerce informel

Le phénomène n’est pas nouveau. Le commerce informel a un impact négatif sur le commerce traditionnel, mais il fait vivre de nombreux Togolais qui n’ont pas d’autres moyens de subsistance. L’Union, paru mardi, souligne que les vendeurs de rue concurrencent dangereusement les magasins légalement installés.

C’est après la dévaluation du CFA en1994 que sont apparus les petits métiers, notamment la vente ambulante, écrit le journal. En fait, le commerce informel est bien antérieur. 

Informations complémentaires

L\'Union N°643.pdf 2,70 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.