Haro sur le commerce informel

01/10/2013
Haro sur le commerce informel

Le phénomène n’est pas nouveau. Le commerce informel a un impact négatif sur le commerce traditionnel, mais il fait vivre de nombreux Togolais qui n’ont pas d’autres moyens de subsistance. L’Union, paru mardi, souligne que les vendeurs de rue concurrencent dangereusement les magasins légalement installés.

C’est après la dévaluation du CFA en1994 que sont apparus les petits métiers, notamment la vente ambulante, écrit le journal. En fait, le commerce informel est bien antérieur. 

Informations complémentaires

L\'Union N°643.pdf 2,70 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !