Hausse du prix de l’essence : les journaux font le plein

06/06/2011
Hausse du prix de l’essence : les journaux font le plein

Les journaux parus lundi réagissent à l’augmentation du prix des produits pétroliers intervenue samedi. "C’est un coup de massue
que le gouvernement assène aux populations", estime Liberté qui souligne que les mesures d’accompagnement sont insignifiantes. Il aurait mieux valu baisse le prix des produits alimentaires pense le quotidien d’opposition.
Si Le Correcteur ne conteste pas la hausse des cours mondiaux et l’augmentation logique des prix à la pompe, un phénomène qui n’épargne aucun pays, il souligne toutefois que la mesure est particulièrement mal acceptée au Togo en raison « de la vie chère et des conditions misérables des populations".
« Pilule amère malgré les mesures d'accompagnement annoncées par le gouvernement", titre Forum de la Semaine. Ce quotidien souhaite que les autorités mettent en place un mécanisme de contrôle des prix des produits de première nécessité pour empêcher les commerçants de faire de la surenchère.
Désagréable, mais prévisible, écrit de son côté Courrier de la République qui salue le « pragmatisme du gouvernement ». "La hausse de ces prix était prévisible depuis des mois, au regard des mouvements sociaux qui ont lieu dans les pays arabes", conclut ce journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.