Hit vise une audience panafricaine jeune

06/02/2014
Hit vise une audience panafricaine jeune

Très implantée au Maroc où elle dispose de 74 fréquences, mais également en Italie, en Allemagne et, plus récemment, au Tchad et en Centrafrique, Hit Radio met le cap sur l’Afrique. Elle ambitionne de devenir un diffuseur panafricain sur un marché cible, celui des jeunes avec une programmation musicale très tendance, proche de ce que l’on peut écouter en France sur NRJ, Skyrock ou Fun.

HIT espère aussi décrocher une licence au Togo rapidement.

En attendant, la station a installé son Hub africain à Lomé. Un choix que justifie son directeur général Afrique, Kodjovi Kodjoakou.

Republicoftogo.com : Pourquoi avoir choisi Lomé comme base de votre déploiement continental ?

Kodjovi Kodjoakou : Le pays est idéalement situé pour développer notre réseau de diffusion et nos activités commerciales. Nous disposons d’une véritable authenticité car placé au cœur de l’Afrique. Nous avons une équipe sur place qui travaille depuis plusieurs mois. Sur le plan technique, nous allons construire deux studios et former des techniciens et des animateurs.

Republicoftogo.com : Hit Radio a déposé une demande pour pouvoir émettre au Togo. Où en êtes-vous ?

Kodjovi Kodjoakou : Nous avons déposé le dossier afin de pouvoir diffuser en FM. Il y a une procédure à suivre et ce sont maintenant aux instances de régulation de faire connaître leur décision. Nous sommes optimistes, c’est une question de quelques semaines ou de quelques mois.

Republicoftogo.com : L’ambition affichée par Hit est de devenir une radio panafricaine en développant les diffusions locales et régionales. C’est en bonne voie ?

Kodjovi Kodjoakou : Depuis 18 mois, nous avons obtenu une dizaine de fréquences sur le continent. Le mois dernier, nous avons lancé Pointe Noire et Brazzaville (Congo) et les jeunes congolais sont désormais au même degré d’information de l’actualité musicale que les jeunes français, marocains ou américains. Prochaine ouverture, le Burkina Faso, le Burundi et le Sénégal.

 

 

 Le site de la radio

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.