Investiture : probablement en juin

27/05/2015
Investiture : probablement en juin

Le président Faure Gnassingbé réélu le 25 avril dernier

Après la démission du Premier ministre, les commentaires vont bon train.

‘La désinvolture du chef du gouvernement, l’inconséquence des ministres, l’improvisation et le manque d’égard dans la gestion du citoyen et de l’exemple de citoyenneté ont plus été la marque de gouvernance durant ces trois dernières années’, écrit mercredi Fraternité.

‘Le passage le plus désastreux à la Primature a été celui du très suffisant Ahoomey-Zunu’, ajoute Le Triangle des enjeux qui affirme que le bilan est inexistant.

Citant une enquête réalisée par l’institut Afrobaromètre, Liberté affirme que les Africains sont largement favorables à une limitation à deux du nombre de mandats présidentiels.

Sur cette question, Le Triangle des Enjeux cite Gilbert Bawara. Le ministre de l’Administration territoriale a indiqué qu’il ne revenait pas à la Cédéao d’imposer un cadre constitutionnel de cette nature. Chaque pays est souverain et c’est au peuple de se prononcer.

L’accord signé il y a 5 ans entre l’UFC et le RPT (devenu UNIR) est globalement positif, estime Forum de la Semaine, même si les attentes exprimées n’ont pas été totalement satisfaites.

Pour Le Messager, l’attitude de Jean-Pierre Fabre frise le ridicule. Il s’entête dans sa logique de mauvais perdant et perd sa crédibilité. Il mène un combat stérile contre la communauté internationale, souligne l’hebdo.

L’investiture de Faure Gnassingbé aura probablement lieu au mois de juin en présence de plusieurs chefs d’Etat étrangers. Cette perspective n’enthousiasme pas Liberté. Le quotidien proche de l’opposition évoque les reports multiples en raison des réticences des présidents étrangers à assister à la cérémonie. Pure invention d’un journal qui n’a toujours pas digéré la réélection de M. Gnassingbé.

Pas de grève à l’aéroport de Lomé. Les syndicats, après discussions avec le ministre de tutelle, ont renoncé à leur mot d’ordre, indique Forum de la Semaine.

L’espace aérien du Togo et du Bénin continuera d’être géré depuis le Ghana mais il aura un partage équitable des revenus. Les syndicats ont été rassurés sur ce point.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.