Justice et Liberté

01/09/2010
Justice et Liberté

Le quotidien Liberté, porte-parole officieux du FRAC, devra répondre le 29 septembre prochain devant la justice d’ atteinte à l’honneur et de diffamation.
Le journal est en effet assigné par le chef de l’Etat pour deux articles publiés il y a deux 2 mois.
Deux plaintes différentes ont été déposées par le chef de l’Etat.
La première est relative à un article sur la «gestion approximative » du pays par le président Faure Gnassingbé et le second s’en prend directement à la directrice de cabinet à la Présidence, Victoire Tomégah-Dogbé, qualifiée de «ministre à tout faire du président ».
Le directeur de publication, Zeus Aziadouvo estime pour sa part qu’il s’agit d’une « tentative de musellement de la presse ».
Depuis l’élection présidentielle de mars dernier, Liberté a pris fait et cause pour le FRAC et pour son principal animateur, Jean-Pierre Fabre. De fait, son contenu est davantage celui d’un quotidien d’un parti politique que d’un organe d’information.
Une situation qui n’est pas l’apanage de ce seul journal. De nombreuses publications au Togo sont liées à des formations ou à des hommes politiques qui assurent une grande partie de leur financement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut frapper les fumeurs au portefeuille

Santé

La fiscalité sur le tabac n'est pas dissuasive. Il faut augmenter les taxes et lutter face à une contrebande en plein essor.

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.