« Koffigoh est grillé »

08/12/2010
« Koffigoh est grillé »

"La Cédéao demande à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir", titre mercredi Liberté qui reproduit une interview de Kofi Yamgnane publiée la veille dans le quotidien français le Télégramme. Dans cet entretien, l’homme politique franco-togolais » explique qu’il faut soutenir Alassane Ouattara.
Côte d’Ivoire toujours avec un commentaire du Magnan Libéré sur la présence de Joseph Kokou Koffigoh (chef des observateurs de l’Union africaine) à la cérémonie d’investiture de Laurent Gbagbo samedi dernier à Abidjan. Un comportement critiqué par l’UA. « Il est complètement grillé », estime le journal.
"Koffigoh a choisi Gbagbo", titre de son côté La Dépêche.
"On le sait ami de Laurent Gbagbo, mais de là à sortir de sa neutralité que lui assigne son statut de chef de la délégation des observateurs de l'UA, laisse perplexe; son acte entache la dignité et la respectabilité auxquels les togolais ont droit à l'extérieur", souligne l’hebdo.
Le Messager s'inquiète du retard pris dans la nomination des 4 membres la HAAC désignés par le chef de l’Etat.
Enfin Global Sport assure que la Fédération togolaise de football (FTF) devra payer 320 millions de Fcfa à l’ancien entraineur belge Jean Thyssen pour rupture abusive de contrat ; une exigence formulée par la FIFA.
En photo : Joseph Kokou Koffigoh en mai 2008 à la Présidence à Abidjan

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.