L’OTM dénonce les dérives de la presse

10/02/2012
L’OTM dénonce les dérives de la presse

Ethique et déontologie ne sont pas les valeurs les mieux partagées par les journaux privés togolais. Diffusion de fausses nouvelles et diffamation constituent le fonds de commerce de nombreux titres. Dès lors que la justice est saisie, ils ont beau jeu de dénoncer une atteinte aux libertés fondamentales.

La situation est telle que l'Observatoire togolais des médias (OTM) est sortie de sa réserve pour dénoncer jeudi une presse qui viole les règles élémentaires d’éthique et  de déontologie  avec des  titres  ronflants, sensationnels et des images choquantes. Ces comportements sont contraires aux dispositions de l’article 13 du code de déontologie des journalistes du Togo, portant sur le  refus du sensationnel, l’interdiction des titres et des images choquantes ; et l’article 3 relatif au  respect de la vérité et à la  publication  des informations exactes », indique l’organisation dans un communiqué.

L’OTM appelle les journalistes au respect du code de déontologie et salue ceux qui font preuve de professionnalisme, d’impartialité et d’équilibre dans le traitement de l’information.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.