L’agneau contre les féroces prédateurs

22/11/2010
L’agneau contre les féroces prédateurs

La Cour constitutionnelle doit normalement se pencher lundi sur la démission de 9 députés ex-UFC, ralliés au nouveau parti ANC de Jean-Pierre Fabre.
S’appuyant sur des rumeurs, les journaux parus lundi se déchirent sur la question.
«Coup d’Etat juridique au Togo, la Cour constitutionnelle valide le faux d’Abass Bonfoh et de Gilchrist Olympio et remplace neuf députés de l’ANC », écrit Liberté, proche de l’ANC.
« Il est fait état de ce que Abass Bonfoh a envoyé à la cour constitutionnelle, malgré les protestations des intéressés qui ne s’y reconnaissent pas, la dizaine de lettres de démissions du parlement et l’institution suprême en matière de droit n’a pas hésité à confirmer ces démissions. La Cour aurait siégé vendredi et la décision serait déjà prise de procéder au remplacement de ces députés » poursuit ce quotidien.
« Aboudou Assouma et Abass Bonfoh pris en flagrant délit de complot, de faux et usage de faux », titre de son côté Le correcteur qui affirme que la Cour a pris « une décision postdatée et truffée de contre-vérité pour faire remplacer les députés ANC ».
Plus prudent, Forum de la semaine use du conditionnel pour indique que « La cour constitutionnelle aurait pris acte des démissions des 9 députés ».
Le Journal souligne que « cette décision, si elle est confirmée n’évitera pas de susciter des controverses qui secoueront une fois encore la classe politique togolaise ».
Le Courrier de la République souligne ce qu’il considère comme une tactique habile de Jean-Pierre Fabre et des siens.
« On s’évertue à faire penser, ou mieux à faire croire, qu’on est victime d’une injustice et que c’est l’autre camp qui a tort. Le président de l’ANC au moindre incident coure se vêtir de la peau d’agneau et transforme les autres en de féroces prédateurs ».
Pour ce périodique « cette stratégie marche parce que les autres partis, notamment le RPT n’ont pas compris que la communication est une clé ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.