L’eau potable l’est-elle vraiment ?

24/03/2011
 L’eau potable l’est-elle vraiment ?

"Moins de discours et plus d'actions!", titre jeudi Tingo Tingo. Le journal interpelle le ministre de l’Eau, Zakari Nandja, en lui rappelant que des quartiers entiers de Lomé ne bénéficient toujours pas d’eau potable et de citer, notamment, celui de Togblécopé.
Sur le même sujet, Le Changement observe qu’au CHU de Tokoin, la situation est inquiétante. "Depuis la semaine dernière, cette pénurie d'eau du robinet qui contraint les ménages à des corvées s'est étendue au CHU de Tokoin où les malades laissés pour compte par les responsables de l'hôpital, se voient obligés de faire venir l'eau de la maison", peut-on lire.
48 après la célébration de Journée mondiale de l’Eau, les journaux sont critiques. Liberté affirme que l’eau du robinet est potentiellement mortelle car une partie du stock de chlore destinée à la purifier a été détournée par des agents peu scrupuleux de la Tde, la société des Eaux.
"Les eaux ne sont plus carrément traitées depuis plus d'un an dans les centres de la Kara ; ailleurs comme Sokodé, Dapaong, Atakpamé et autres localités, la quantité de produit utilisé ne répond plus aux normes" affirme ce quotidien.
Annoncé officiellement par la FTF comme présent dans l’équipe pour le match opposant le Togo au Malawi, Emmanuel Adebayor a clairement indiqué mercredi à la BBC qu’il n’en était pas question. Alors pourquoi la Fédération a confirmé sa présence, se demande Forum de la Semaine que cette affaire laisse un peu perplexe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !