L’échec était prévisible

04/06/2014
L’échec était prévisible

Trois faits majeurs sont à l’origine de l’échec des discussions entre partis de l’opposition et de la majorité parlementaire,estime Le Messager paru mercredi.

Le premier est le pessimisme affiché dès le départ par les membres du CST ; le second concerne l’irruption dans la salle de deux responsables du collectif non-membres d’une formation parlementaire ; enfin, explique l’hebdo, les accusations sans fondements portées contre UNIR, le parti au pouvoir.

‘Voilà qui montre la mauvaise foi du CST de voir le dialogue aboutir’, conclut Le Messager.

Informations complémentaires

Le Messager N°396.pdf 2,26 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.