L’opposition auteur d’un complot contre l’alternance !

10/04/2014
L’opposition auteur d’un complot contre l’alternance !

‘L’Assemblée nationale ne saurait être le cadre approprié pour démarrer le dialogue politique de l’APE ; le CST lance un nouvel appel à mobilisation’, titre jeudi Le Correcteur. Une marche de protestation est prévue samedi, indique Le Changement.

Dans les colonnes de Liberté, proche de l’opposition, Zeus Ajavon l’un des leaders du CST, affirme que ‘le Togo est le seul pays de l’UEMOA à ne pas avoir une limitation du mandat présidentiel’.

Forum de la Semaine s’en prend au député Jean Kissi. Ce dernier rejette les conclusions du CPDC rénové.

Le Républicain croit dur comme fer à un ‘accord secret’ entre le président Faure Gnassingbé et l’ANC, à l’instar de ce qui s’était passé avec l’ANC en 2010.

Dans le prolongement de ce qu’écrit Le Républicain, Le Bâtisseur se demande si les opposants à Faure Gnassingbé sont vraiment intègres. Il pose la question et livre la réponse : ‘L’opposition fait preuve de duplicité, de fourberie, de mensonge, d’hypocrisie, de complot contre l’alternance’.

Le Flambeau des Démocrates observe que le CST demeure hostile à une candidature unique de l’opposition. Son confrère Le Bâtisseur décrit une ‘guerre larvée’ entre le CAR et l’ANC.

Diplomatie, Robert Dussey est en Asie pour attirer les investisseurs, annonce Le Libéral.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.