LCF et TVT à Discop Africa

03/12/2008
LCF et TVT à Discop Africa

Deux chaînes de télévision togolaises participeront en février prochain au premier salon « Discop africa » qui se tient à Dakar au Sénégal. « Cet évènement est destiné à réunir programmateurs, producteurs, distributeurs de contenu, annonceurs TV et agences de publicité, ayant en commun l'envie de faire évoluer le paysage audiovisuel africain », explique Patrick Jucaud, le directeur général dont la société organise deux autres rencontres professionnelles ; l'une à Budapest pour les diffuseurs des pays de l'Est et l'autre à Las Vegas (Natpe) pour les professionnels d'Amérique du Nord et du sud.

Discop Africa accueillera deux chaînes du Togo, « La chaîne de futur » (LCF) et le diffuseur public, TVT.Plus de 300 participants sont attendus à Dakar du 25 au 27 février 2009. Republicoftogo.com est partenaire du salon.

La plupart des TV africaines, publiques et privées, seront présentes pour y vendre ou acheter des programmes, échanger avec les agences de publicité internationales et participer à des débats consacrés au marché publicitaire, à l'aide apportée par les partenaires étrangers aux télévisions publiques ou à l'avenir des chaînes payantes sur le continent.

Distributeurs et producteurs africains, mais également européens, américains et asiatiques sont attendus à Discop Africa.

Visiter le site

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.