La BTCI doit sauver sa peau

20/11/2015
La BTCI doit sauver sa peau

Un projet de fusion entre les deux banques est à l'étude

Opération de charme de la ministre du Commerce auprès des responsables des Chambres de commerce réunis jeudi à Lomé, titre Forum de la Semaine. Le quotidien indique que le président de la CCIT a été élu à la tête de la Conférence des Chambres consulaires.

Liberté indique que l’Etat togolais a été débouté par la chambre de commerce internationale. Il devra payer 7 milliards de Fcfa au Groupe hôtelier Accor qui gérait l’Hôtel Mercure-Sarakawa de Lomé. ‘Gérer’ n’est d’ailleurs pas le terme approprié. Ce qui a valu à l’opérateur d’être mis à la porte. ‘Voilà un pays pauvre qui se laisse siphonner et qui se doit de payer encore des milliards de francs CFA à des siphonneurs’, écrit ce journal.

Le Canard Indépendant revient sur la visite de terrain effectuée il y a quelques jours par l’ambassadeur européen en région. L’occasion de signer des conventions de financement et de fournir des détails sur le programme universitaire international Erasmus.

Focus Infos dénonce la ‘scandaleuse récupération politique’ à laquelle tente de se livrer l’ANC (opposition). Ce parti veut en effet surfer sur les tragiques évènements de Mango pour retrouver un peu de souffle contestataire.

Si la BTCI veut sauver sa peau, le seul moyen est une fusion avec l’UTB, souligne Liberté. C’est justement le projet sur lequel travaille le gouvernement depuis près d’un an.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.