La HAAC est bonne mère

11/10/2016
La HAAC est bonne mère

Liberté éditoriale totale

Les 15 médias qui n’avaient pas transmis leur dossier de renouvellement dans les délais légaux ont obtenu lundi l’agrément de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC).

Les licences accordées sont de 10 ans pour les chaînes de télévision et de 5 ans pour les stations de radio.

Selon Pitang Tchalla, le président de l’organe de régulation, il reste encore des retardataires. Un délai de grâce sera accordé, mais il n’est pas infini.

Les médias audiovisuels, comme la presse écrite, jouissent d’une totale liberté ce qui engendre parfois des excès.

La HAAC délivre des mises en garde, cependant, la sanction n’est jamais bien sévère.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.