La HAAC va bénéficier de pouvoirs disciplinaires

05/02/2013
La HAAC va bénéficier de pouvoirs disciplinaires

Face aux dérives de certains médias, l’heure est venue de prendre des mesures. Pas question de remettre en cause le principe de la liberté de la presse, mais nécessité de pouvoir sanctionner ceux qui passent leur temps à diffamer, à publier de fausses informations à s’en prendre à la vie privée de personnalités publiques. Bien sûr, la justice peut être saisie, mais les sanctions financières sont rarement exécutées. Le gouvernement considère que la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) doit pouvoir jouer un rôle de gendarme. L’Union, paru mardi, annonce qu’au terme d’un projet de loi soumis bientôt à l’Assemblée, l’institution sera en mesure de sanctionner et même de retirer une autorisation de publication ou de diffusion.

Informations complémentaires

L\'Union N°574.pdf 1,96 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.