La presse, comment ça marche ?

07/12/2014
La presse, comment ça marche ?

Des médias plus exigeants sur la qualité et la rigueur

Le processus de démocratisation du début des années 90 au Togo a permis la libéralisation des médias. La constitution a consacré la liberté de la presse. Celle-ci s’est matérialisée avec un foisonnement de journaux paraissant plus ou moins régulièrement et des médias audiovisuels, d’inégale audience. 

On recense une centaine d’organes de presse dont 12 chaînes télévision, une cinquantaine de radios, une soixantaine de journaux.  

Quoique diverse et plurielle, la presse togolaise demeure en proie à des difficultés structurelles : elle est souvent  critiquée pour son parti pris, son caractère clivant et son manque de professionnalisme. 

Dans ce contexte, le Conseil national des patrons de presse (CONAPP), une organisation qui regroupe 80 patrons d’entreprises de presse (TV, radio, print et nouveaux médias) veut aller au devant du public et des professionnels afin d’expliquer la façon dont travaille la profession et de recueillir les suggestions des unes et des autres pour améliorer le secteur.

Des Journées portes ouvertes sont organisées du 17 au 20 décembre prochains.

Séminaires de formation, conférences, expos, débats, projection de films dont le mythique ‘Watergate’ sont programmés

Plus d’infos à conapptogo (at) yahoo.fr

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Billetterie nouvelle génération

Tech & Web

Le Togolais Micheal Brice vient de lancer une application de billetterie sur 7 pays d’Afrique (Bénin, Côte d'ivoire, Gabon,  Burkina-Faso, Sénégal, Cameroun et Togo).

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.