La presse commente le rapport de l’UE

25/05/2010
La presse commente le rapport de l’UE

Le rapport final présenté samedi par la Mission de l’Union européenne sur le déroulement de l’élection présidentielle au Togo est largement commenté par les journaux parus mardi.
L’union parle du « satisfecit européen », comme La Lettre de la Kozah qui publie de larges extraits du rapport.
Le Regard se contente de reproduire l’intégralité du document de 67 pages sans apporter de commentaires.
Forum de la Semaine relève que le rapport recommande la mise en place d’une Céni plus technique, un redécoupage administratif des circonscriptions électorales ainsi que l’amélioration du fichier électoral.
Liberté affiche ses critiques à l’égard des observateurs et met en doute leur neutralité. « Il y a de la part de la Mission, une hypocrisie qui ne dit pas son nom, une hypocrisie suicidaire qui fait le jeu du pouvoir en place » écrit le journal.
Autre grand titre du jour, la formation du gouvernement.
Forum de la Semaine parle de « foire d’empoigne au sein de l’UFC au sujet des portefeuilles proposés ».
« Selon nos sources, l’UFC ne disposerait pas d’assez de cadres répondant au profil de certains postes qui lui sont proposés », écrit le quotidien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.