La presse divisée sur la hausse du prix de l’essence

22/06/2010
La presse divisée sur la hausse du prix de l’essence

Au Togo, toute décision gouvernementale est forcément interprétée d’un point de vue politique.
Il en est ainsi de la décision d’augmenter le prix de l’essence.
Une mesure purement économique, conséquence de la fin des subventions publiques accordées aux produits pétroliers ; des subventions qui coutaient une petite fortune à l’Etat.
Mais pour certains journaux parus mardi, l’argument ne tient pas.
Liberté croit savoir qu'il existe au Togo une caisse de péréquation alimentée par des prélèvements sur chaque litre d’essence vendu.
"Cette cagnotte est censée servir à amortir les fluctuations du baril de pétrole et éviter les hausses à la pompe. Qu'en est-il alors de cette caisse ?" écrit le quotidien qui parle de la « méchanceté et du cynisme cru » des autorités.
L’Union y voit au contraire du pragmatisme : L'Etat veut simplement se défaire du poids des subventions qui coûtent 7 à 10 milliards de Fcfa par trimestre".
Pour L'Alternative, les raisons de la hausse des prix sont ailleurs : "(…) cette hausse des coûts du carburant résulte d'une pression constante que les lobbies pétroliers exercent sur les pouvoirs publics pour augmenter leurs chiffres d'affaires. Le pouvoir, soit par complicité ou par impuissance aurait fini par céder" écrit le journal.
Toujours au sommaire de l’Alternative, la décision de Gilchrist Olympio de recomposer le Bureau national. Et ce périodique de se demander si c’est "un acte désespéré ou une fuite en avant de quelqu'un qui affirme avoir le soutien de 75% des fédérations".
Olympio a eu l’imprudence de mettre à l’écart Isabelle Améganvi, Eric Dupuy et Codjo Délava, estime Courrier de la République. « En décidant d’exclure ces gens, Gilchrist fait une politique de deux poids deux mesures" ».
La politique de Gilchrist Olympio semble en tout cas payante. C’est ce que pense L’Enquêteur qui affirme que le fondateur de l’UFC est en train de s’imposer de nouveau à la tête de la formation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.