La presse s'empare de l'affaire Dupuydauby

30/05/2009
La presse s'empare de l'affaire Dupuydauby

Ce que l'on peut désormais appeler l'affaire Dupuydauby est largement repris par les médias étrangers. RFI a été le premier a interroger le patron de Progosa dès vendredi qui a nié, depuis Séville où il réside, avoir fui le Togo. L'homme d'affaires, par l'intermédiaire de ses avocats, « conteste formellement avoir agi de la sorte. Je suis parti, de façon tout à fait officielle sans précipitation ». Une version toutefois infirmée quelques heures plus tard par le procureur de la république, Robert Bakaï, qui déclare : « Il faut que Jacques Dupuydauby cesse de dire qu'il n'a pas pris la fuite ».

Pour le quotidien français Le Monde, « Le revers est brutal pour M. Dupuybaudy, un homme proche du régime togolais, celui de Gnasssingbé Eyadéma, mort en 2005, comme de celui de son fils, au pouvoir depuis lors ».De son côté, le journal économique Les Afriques  écrit samedi que « Si la mauvaise tournure d'un banal contrôle fiscal est le fait, comme le suggère Dupuydauby, d'un si puissant ennemi (le groupe Bolloré, ndlr), nul doute que le divorce est définitif entre le portuaire et le pays où il a créé la Fondation Progosa, présidée par l'ancien ministre de la Coopération, Brigitte Girardin ».

L'article du Monde

L'article Les Afriques

RFI

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.