Le ‘2 février’ victime collatérale du printemps arabe

16/01/2014
Le ‘2 février’ victime collatérale du printemps arabe

L’abandon des travaux de réhabilitation de l'hôtel 2 Février à Lomé est une autre conséquence du printemps arabe qui a mis fin au règne du Guide Libyen.

Au-delà de tout, l'on se demande si cet hôtel, patrimoine national, ne peut pas être rétrocédé à d'autres preneurs afin qu'il retrouve sa renommée d'antan et génère des recettes pour notre économie, écrit jeudi Chronique de la Semaine.

Cette tour de 36 étages, fleuron de l’industriel hôtelière dans les années 90, avait été vendue au Fonds libyen LAP (Libya-Africa Investment Portfolio) en 2000. Mais les travaux de rénovation n’ont jamais vraiment débuté.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°268.pdf 1,87 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.