Le CEROCE pose les bonnes questions

13/11/2013
Le CEROCE pose les bonnes questions

La communication d’entreprise et/ou institutionnelle est devenue indispensable. Promouvoir les produits, la politique sociale, un comportement vertueux à l’égard de l’environnement sont autant de moyens de valorisation auprès des clients et du grand public. La problématique est sensiblement la même pour les ministères et les organisations internationales.

Les chargés de communication, jadis appelés attachés de presse, ont une lourde responsabilité. Cette mission revient souvent à d’anciens journalistes. 

Le Centre d’études et de recherche sur les organisations, la communication et l’Education (CEROCE) organise depuis mardi un séminaire sur ce thème avec plusieurs questions fondamentales : comment faire évoluer la profession, comment s’adapter aux nouveaux supports d’information, notamment les réseaux sociaux dont l’influence est grandissante ?

Le CEROCE, qui dépend de l’Université de Lomé, est dirigé par Kouméalo Anaté, la ministre de la Communication, des Arts et de la Culture.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.