Le Togo a changé

27/10/2014
Le Togo a changé

Contexte général favorable

L’hebdomadaire Jeune Afrique publie ce lundi un article consacré à la situation politique et économique au Togo.

‘Le pays a changé. On y fait moins de politique. Les priorités sont davantage économiques et sociales’, constate l’envoyé spécial à Lomé.

Si le Togo n’est pas (encore) Singapour, les choses s’améliorent. Les nouvelles sont encourageantes : l’augmentation du volume d’activités du port de Lomé est un signe de la reprise et le contexte général semble plus favorable à la création d’emplois, notamment pour les jeunes. Par ailleurs, le boom de la microfinance dénote une esprit d’entreprendre inconnu jusqu'ici.

Jeune Afrique souligne que si le président Faure Gnassingbé met si peu d’empressement à faire reluire la marque Faure dans les médias, son challenger, Jean-Pierre Fabre, président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), ne se prive pas d’occuper le terrain.

Mais Fabre ne parvient pas à rassembler derrière lui les ténors de l’opposition, indique le magazine. Il n’est pas sûr non plus que Kofi Yamgnane, l’ancien secrétaire d’État de François Mitterrand et probable candidat à la présidentielle, accepte de se retirer au profit du président de l’ANC.

Jeune Afrique N°2807-2808

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.