« Le chef de l’Etat ne demande pas au RPT de devenir UFC »

31/05/2010
 « Le chef de l’Etat ne demande pas au RPT de devenir UFC »

Les journaux parus lundi consacrent leurs grands titres et leurs commentaires à la formation du gouvernement de cohabitation annoncé en fin de semaine dernière.
« Gouvernement d’ouverture ou de grand compétence, que de surprise ! », titre Golf Info. Le journal estime que certaines « têtes » auraient du partir. faire partir.
« Faure scelle la cohabitation RPT-UFC à travers le gouvernement de large ouverture ». C’est le constat de La voix de la Kozah qui pense que les contestataires du Frac risquent de disparaître s’ils ne se décident pas à coopérer.
Pour Nouvelle Opinion, « Faure a marqué l’histoire avec cette nouvelle collaboration ».
« Le chef de l’Etat (…) ne demande pas que l’UFC devienne RPT ou que le RPT devienne l’UFC mais que les deux partis fassent preuve de volonté politique pour tourner la page du passé et amorcer notre développement
» écrit ce journal.
Le Changement évoque l’exclusion de Gilchrist Olympio et des 7 ministres de l’UFC par Fabre et ses amis qui se sont réunis vendredi au siège du parti.
Enfin, Forum et Liberté estiment qu’il y a beaucoup trop de ministres parlant d’une équipe « pléthorique ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).