« Le chef de l’Etat ne demande pas au RPT de devenir UFC »

31/05/2010
 « Le chef de l’Etat ne demande pas au RPT de devenir UFC »

Les journaux parus lundi consacrent leurs grands titres et leurs commentaires à la formation du gouvernement de cohabitation annoncé en fin de semaine dernière.
« Gouvernement d’ouverture ou de grand compétence, que de surprise ! », titre Golf Info. Le journal estime que certaines « têtes » auraient du partir. faire partir.
« Faure scelle la cohabitation RPT-UFC à travers le gouvernement de large ouverture ». C’est le constat de La voix de la Kozah qui pense que les contestataires du Frac risquent de disparaître s’ils ne se décident pas à coopérer.
Pour Nouvelle Opinion, « Faure a marqué l’histoire avec cette nouvelle collaboration ».
« Le chef de l’Etat (…) ne demande pas que l’UFC devienne RPT ou que le RPT devienne l’UFC mais que les deux partis fassent preuve de volonté politique pour tourner la page du passé et amorcer notre développement
» écrit ce journal.
Le Changement évoque l’exclusion de Gilchrist Olympio et des 7 ministres de l’UFC par Fabre et ses amis qui se sont réunis vendredi au siège du parti.
Enfin, Forum et Liberté estiment qu’il y a beaucoup trop de ministres parlant d’une équipe « pléthorique ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.