Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

05/12/2013
Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

Le monde de l'éducation au Togo continue de souffler le chaud et le froid. Et chaque jour, le bras de fer gouvernement et syndicats d'enseignants prend une nouvelle tournure avec la descente des élèves dans la rue sous la férule des enseignants, écrit jeudi Chronique de la Semaine. Mais les autorités n’entendent pas rester inertes. Des retenues de salaires ont été effectuées chez ceux qui ont fait grève, c’est la loi ; en outre, les meneurs et ceux qui incitent les élèves à manifester seront sanctionnés, précise l’hebdo.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°265.pdf 1,16 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.