Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

05/12/2013
Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

Le monde de l'éducation au Togo continue de souffler le chaud et le froid. Et chaque jour, le bras de fer gouvernement et syndicats d'enseignants prend une nouvelle tournure avec la descente des élèves dans la rue sous la férule des enseignants, écrit jeudi Chronique de la Semaine. Mais les autorités n’entendent pas rester inertes. Des retenues de salaires ont été effectuées chez ceux qui ont fait grève, c’est la loi ; en outre, les meneurs et ceux qui incitent les élèves à manifester seront sanctionnés, précise l’hebdo.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°265.pdf 1,16 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.