Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

05/12/2013
Le gouvernement n’entend pas se faire marcher dessus

Le monde de l'éducation au Togo continue de souffler le chaud et le froid. Et chaque jour, le bras de fer gouvernement et syndicats d'enseignants prend une nouvelle tournure avec la descente des élèves dans la rue sous la férule des enseignants, écrit jeudi Chronique de la Semaine. Mais les autorités n’entendent pas rester inertes. Des retenues de salaires ont été effectuées chez ceux qui ont fait grève, c’est la loi ; en outre, les meneurs et ceux qui incitent les élèves à manifester seront sanctionnés, précise l’hebdo.

Informations complémentaires

Chronique de la Semaine N°265.pdf 1,16 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.