Le trop plein

06/05/2016
Le trop plein

Le nombre de partis n'est pas un indicateur démocratique

Au moins 110 partis politiques existent au Togo. Mais à quoi servent-ils, se demande vendredi Liberté. Le quotidien décrit un univers impitoyable caractérisé par la haine, la division, les querelles intestines, la jalousie, les coups bas… Bref, ils ont une grande part de responsabilité dans l’échec démocratique du Togo.

Les journaux sont encore plus nombreux que les formations politiques, mais ils ne trouvent pas leur public. Echos du Pays pointe du doigt l’absence de ressources publicitaires et un marché trop étroit.

Mais la presse est libre. En témoigne l’élection comme membre de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la Communication (HAAC) d’un journaliste farouchement hostile au pouvoir, souligne Chronique de la Semaine.

Sur les cérémonies marquant le 56e anniversaire de l’indépendance du Togo. Chronique de la Semaine applaudit à l’inauguration de l’aérogare et de l’hôtel Radisson Blu.

Ce même hôtel recrute des cuisiniers pour faire tourner ses restaurants, apprend-on dans les colonnes de L’Union.

Le même journal fait part de la satisfaction du président de la Fédération togolaise de football après le passage à Lomé d’une mission d’experts de la FIFA chargée d’auditer les comptes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.