Les candidats sous monitoring

13/04/2015
Les candidats sous monitoring

Eviter les dérapages trop fréquents dans la presse

Le PNUD a accordé en mars dernier une subvention de 96 millions de Fcfa pour permettre aux organisations professionnelles des médias d’assurer un monitoring des journaux, sites internet, programmes de radio et de télévision pendant et après la campagne et de signaler tout contenu de nature à attiser la haine et la violence.

Le souhait de l’agence onusienne est d’impliquer les médias pour favoriser la tenue d’une élection libre, transparente et apaisée.

L’Observatoire togolais des médias (OTM), l’Union des radios et télévisions du Togo (URATEL), le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) et le patronat de la presse togolaise (PPT) font partie des associations bénéficiaires.

Dans ce cadre, un site a été lancé lundi. Il propose pour le moment un simple résumé des activités des candidats et des partis dans les 5 régions du pays : meetings, caravanes, campagnes d’affichage, causeries, …

Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.