Les choses sont dites

11/03/2013
Les choses sont dites

Jeune Afrique, paru lundi, a publié la mise au point de la présidence de la République à la suite de la publication par ce journal d’un article dans lequel y était décrit le rôle supposé joué par le Français Michel Scarbonchi dans la libération de Loïk Le Floch-Prigent. « Un opportuniste » qui, selon la présidence, tente de s’attribuer les « beaux rôles ».

L’hebdo tient revient aussi ce qu’il avait écrit la semaine passée : le président Faure Gnassingbé n’est à aucun moment intervenu dans la procédure judiciaire de mise en liberté de l’ancien patron d’Elf, souligne le directeur de la rédaction du journal.

M. Le Floch-Prigent est sous le coup d’une inculpation au Togo pour complicité d’escroquerie. 

Jeune Afrique N°2722

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.