Les choses sont dites

11/03/2013
Les choses sont dites

Jeune Afrique, paru lundi, a publié la mise au point de la présidence de la République à la suite de la publication par ce journal d’un article dans lequel y était décrit le rôle supposé joué par le Français Michel Scarbonchi dans la libération de Loïk Le Floch-Prigent. « Un opportuniste » qui, selon la présidence, tente de s’attribuer les « beaux rôles ».

L’hebdo tient revient aussi ce qu’il avait écrit la semaine passée : le président Faure Gnassingbé n’est à aucun moment intervenu dans la procédure judiciaire de mise en liberté de l’ancien patron d’Elf, souligne le directeur de la rédaction du journal.

M. Le Floch-Prigent est sous le coup d’une inculpation au Togo pour complicité d’escroquerie. 

Jeune Afrique N°2722

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).