Les élections bientôt en ligne

03/08/2007
Les élections bientôt en ligne

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) chargée d'organiser les prochaines élections législatives sera bien bientôt sur le Web. Un site dédié va être lancé sur lequel toutes les informations relatives au scrutin seront disponibles. "Nous aurons dans les jours à venir notre site internet. L'appel d'offre a déjà été lancé. Toutes les informations seront diffusées sur ce site", a expliqué à Republicoftogo.com, un membre de la Céni.

"Les choses ont changé. C'est la volonté affichée de la Céni d'organiser un scrutin libre et démocratique. Et cela passe nécessairement par la transparence dans la gestion de l'information", a souligné ce responsable."C'est d'ailleurs pour cette raison que depuis un certain, nous avons toujours associé les partis politiques et les journalistes. Et les débats sont ouverts et parfois houleux", a-t-il ajouté.

Aucune date n'a encore annoncée pour la tenue de ces législatives. Mais le recensement a démarré depuis le 16 juillet et s'est achevé le 1er août dans la zone A.

Selon certaines sources proches de la Céni, les résultats escomptés ont été atteints.

"Les togolais se sont mobilisés pour ce recensement durant la première phase. Cela démontre combien la population attache du prix à ces lélections", a confié un membre de l'institution.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.