« Les extrémistes sont un frein au développement »

28/02/2011
« Les extrémistes sont un frein au développement »

Nous annoncions dimanche le retour à Lomé en début de semaine de l’ex-otage togolais, Alex Kodjo Ahonado. Information reprise lundi par Forum de la Semaine. Courrier de la République indique de son côté que M. Ahonado a été reçu par le Premier ministre à Paris. Le Correcteur en est persuadé, des « centaines de millions de Fcfa » ont été versés aux ravisseurs d’Aqmi pour la libération des trois otages. Ce journal n’en sait strictement rien, mais ça fait vendre du papier.
Autre grand sujet du jour, le dialogue inclusif proposé récemment par le président Faure Gnassingbé ; un dialogue ouvert à tous les partis politiques, y compris à l’ANC.
Pourtant, cette formation a refusé la main tendue.
« L’ANC décline une invitation de Faure Gnassingbé et pose des conditions », écrit Liberté. Selon ce quotidien, l’ANC ne saurait répondre à une invitation qui n’émane pas de la présidence, mais du ministère de l’Administration territoriale ; don du gouvernement.
« Loin d’être une invitation régulière et sans calcul, l’invitation de Faure Gnassingbé transmise par le ministre de l’Administration territoriale, semble de nature à étouffer toute idée de contestation (…) », estime Liberté.
« Avant le dialogue, les responsables de l’ANC exigent la mise en œuvre de l’APG et des recommandations des missions d’observation électorale de l’Union européenne des législatives de 2007 et de la présidentielle de 2010, le respect de la constitution et des lois de la République par le retour à l’Assemblée nationale des députés arbitrairement exclus et ainsi privés de leur mandat, la reconnaissance de l’existence du groupe parlementaire ANC, le respect des droits et libertés des citoyens par la cessation des entraves aux activités des partis politiques… », souligne Le correcteur.
Tout procède du calcul politique, estime Forum de la Semaine. La fermeté affichée par le parti de Jean-Pierre Fabre est un moyen de jouer la rue.
« En balayant du revers de la main cette main tendue de Faure Gnassingbé, le leader de l’ANC laisse croire qu’il privilégie aujourd’hui encore plus qu’hier, la carte de la rue, en dépit des piètres résultats enregistrés, depuis bientôt un an que le mouvement de contestation a été lancé », note le quotidien qui rappelle au passage que tous les autres partis s’activent pour participer au dialogue.
Courrier de la République partage ce point de vue : « L’ANC monte les enchères et tombe dans son propre piège ». Le journal administre au passage une leçon de politique aux dirigeants de l’ANC : « De tout temps et dans toutes les nations, les extrémistes ont toujours constitué un frein au développement et à la prospérité des peuples ( …) Il se trouve curieusement que dans les rangs de l’opposition, des extrémistes, notamment l’ANC, sont prêts à faire le jeu des conservateurs du RPT en s’opposant au dialogue », conclut le journal.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.

La justice dans tous ses états

Justice

Le premier annuaire des statistiques judiciaires et pénitentiaires élaboré par le ministère de la Justice a été rendu public mardi.

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.