Les jeunes trop accros au sexe

14/10/2011
Les jeunes trop accros au sexe

Nouvelle info bidon publiée vendredi en Une de Liberté. "Le pouvoir tente d'éviter la honte et propose 23 millions à chaque député ANC pour s'abstenir de retourner à l'Assemblée nationale", écrit le quotidien. Les lecteurs auront compris d’eux-mêmes la supercherie.

Politique toujours avec le point de vue exprimé par Courrier de la République. Ce périodique ne croit pas au succès du Cadre permanent de dialogue et de concertation. "Ce CPDC rénové n'est qu'une manoeuvre pour garantir le pouvoir à vie à Faure". 

Le Canard indépendant revient sur l’Examen périodique universel (EPU) auquel s’est prêté le Togo la semaine dernière à Genève. Le Conseil des droits de l’homme de l’Onu a recommandé au Togo de mener davantage de réformes. Ce qui fait écrire à ce journal que 

"Le rejet des propositions faites au gouvernement togolais soulève des inquiétudes". Contrairement à ce qu’indique Le Canard, il n’y a pas « rejet », mais suggestions formulées par les Nations Unies.

Dans un tout autre registre, Forum de la Semaine s’inquiète pour la jeunesse togolaise « dont la vie est dominée par le sexe, l'alcool et la drogue". Que faut-il faire ? Le quotidien demande aux autorités de tout faire pour dissuader les jeunes de boire de manière excessive et d’être trop accro au sexe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.