Les journalistes s'auto-régulent

04/09/2007
Les journalistes s'auto-régulent

Les journalistes togolais se sont engagés lundi à respecter un code de bonne conduite durant les élections législatives prévues le 14 octobre au Togo, a-t-on appris mardi auprès de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la Communication (HAAC).

C'est la première fois que les journalistes togolais, tant des médias public que privés, s'engagent à respecter un code de bonne conduite.Ce texte comporte une dizaine de dispositions relatives aux "règles élémentaires" qui régissent la profession, a indiqué le président de la HAAC Philippe Evegno.

"C'est un cadre d'auto-régulation comportant certaines règles à respecter dans le traitement de l'information, notamment l'équité, l'équilibre et le respect de la personne humaine durant ces législatives", a souligné M. Evegno.

La presse, notamment les médias privés, ont fait l'objet de vives critiques ces dernières années. Les instances nationales de régulation reprochent aux journalistes leur manque de "professionnalisme".

Certains observateurs attribuent les dérives à la souplesse du code de la presse adopté en août 2004 qui dépénalisait les délits de presse passibles de peines privatives en matière de diffamation et d'atteinte à l'honneur.

Plusieurs procès en "diffamation" - dont certains liés à des publications d'articles extraits de sites internet - ont eu lieu ces dernières années au tribunal de Lomé, selon des sources judiciaires.

Le Togo compte plus de 60 radios et sept chaînes de télévisions, ainsi qu'une vingtaine de journaux régulièrement édités dont Togo Presse, l'unique quotidien d'Etat.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.